Les drones sont des équipements de plus en plus plébiscités. Ils offrent un angle de vue unique et permettent de réaliser des vidéos promotionnelles ou privées de grande qualité. Mais il faut savoir que leur usage est réglementé, peu importe qu’il ait une finalité professionnelle ou récréative. Voici les règles élémentaires à connaître avant d’utiliser son drone.

Les interdictions de survol et de vol à proximité

Il est interdit de :

  • survoler et filmer du public avec son drone sans l’autorisation des personnes présentes : l’utilisation d’un drone ne doit pas contrevenir au respect de la vie privée des personnes photographiées et filmées. Il convient également de respecter leur droit à l’image. C’est pourquoi vous devez obligatoirement recueillir l’autorisation des personnes photographiées et/ou filmées à la fois pour la prise de vues mais aussi pour une éventuelle diffusion des images ou des vidéos ;
  • survoler l’espace public en ville avec son drone : vous ne pouvez faire voler votre drone en pleine ville qu’au-dessus de votre jardin et de votre maison ;
  • faire voler son drone près d’un aérodrome ou au-dessus d’un site sensible ;
  • faire voler son drone la nuit : c’est une mesure de sécurité pour éviter les collisions avec des aéronefs qui volent à basse altitude la nuit (comme les hélicoptères de secours) ;
  • voler à plus de 150 mètres de hauteur : cette hauteur maximale peut être réduite aux alentours de certains sites.

Quelques conseils supplémentaires pour utiliser son drone en toute sécurité

Le pilotage d’un drone ne se fait pas à l’aveugle. Gardez-le toujours dans votre champ de vision.

Contactez votre assurance pour savoir si vous êtes couverts en cas de dégâts occasionnés par votre drone.

N’hésitez pas à consulter le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire dont dépend la direction générale de l’Aviation civile afin d’obtenir des informations plus détaillées.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here