La tension entre la Chine et le Japon continue de croître

Cela fait des années que Chinois et Japonnais se regardent et analysent les faits et gestes de chacun, notamment concernant les incursions militaires. La tensions a une nouvelle fois augmentée récemment allant jusqu’à atteindre une crispation jamais atteinte, même en temps de guerre froide. D’après les chiffres transmis par l’amiral Katsutoshi Kawano, le chef d’état-major des forces d’autodéfense nippone, c’est un total de 1168 incidents qui ont été constatés par l’armée Nippone entre mars 2016 et février 2017, affichant ainsi une hausse de 33% en comparaison à l’année dernière.

L’amiral Japonais Katsutoshi

La dernière fois que l’armée Japonaise avait constaté une telle hausse fut en 1984, avec pas moins de 944 incidents qui étaient principalement liés à des incursions de l’armée Russe. Pour l’heure l’aviation Chinoise n’a pas pénétrée dans l’espace aérien Japonais.

Le Japon s’attend a une augmentation significative de ces incursions

D’après l’amiral Kawano : « Les activités des jets chinois sont à la hausse, que ce soit en fonction de leur fréquence ou de leur durée […] Compte tenu de la modernisation de l’armée chinoise, nous nous attendons à ce que cela continue ». La principale source de ce conflit entre la Chine et le Japon provient du différent territorial concernant l’île de Senkaku et Diayu mais aussi au fait que les deux pays n’ont pas encore trouvé de solution diplomatique concernant le tracé d’une frontière maritime entre eux.

Tokyo soupçonne également la Chine de vouloir analyser et sonder les défenses  Japonaise afin d’étendre son influence militaire en mer de Chine orientale et le Pacifique oriental, où le Japon contrôle une chaîne d’îles sur 1.400 km, en direction de Taïwan. L’amiral Kawano d’ajouter : « Récemment, nous avons vu des avions militaires chinois opérant plus au sud, ce qui les rapproche de l’île principale d’Okinawa et d’autres parties de cette chaîne d’îles ». 

Pour conclure, outre la présence de l’armée Chinoise aux abords de l’espace aérien Japonais, ces derniers ont également constatés une recrudescence de l’aviation Russe non loin de ses côtes, en particulier de bombardiers. Les interceptions ont augmenté avec 401 interceptions sur un an, soit une hausse de 4,5%. Rappelons que Tokyo et Moscou ont aussi un différend territorial concernant les îles Kouriles.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE